Lorraine Vaillancourt about La Princesse Blanche 

Lorraine Vaillancourt: After all these years, I still have great memories of La Princesse Blanche. A Memories of a real success concerning the music and the staging, and with a superb team of musicians and soloists.  A touching piece with lyricism that is never pushed, a subtle and refined orchestration, beautiful vocal lines with a great respect…

Lorraine Vaillancourt à propos de La Princesse Blanche 

Lorraine Vaillancourt à propos de La Princesse Blanche: Cette création après toutes ces années me laisse un excellent souvenir. Souvenir d'une réussite musicale et scénique, avec une superbe équipe de musicien(ne)s et solistes. Une oeuvre touchante au lyrisme jamais trop appuyé, à l'orchestration subtile et raffinée, à la beauté des lignes vocales dans le plus grand respect de la prosodie,…

Interview with Pauline Vaillancourt: La princesse blanche

How did you discover this text, La princesse blanche? By reading this wonderful novel by Rainer-Maria Rilke, The White Princess, which is built around the favourite theme of the author: the small death versus the great death. What made you decide to do an operatic version? I wanted to make both the hopes and the…

Entrevue avec Pauline Vaillancourt : La princesse blanche

Comment avez-vous découvert le texte La princesse blanche ? Pauline Vaillancourt : En lisant le superbe texte de Rainer-Maria Rilke, roman du même nom La princesse blanche, qui est construit sur le thème privilégié de l'auteur : la petite mort versus la grande mort. Qu'est-ce qui vous a décidé d'en faire une version opératique ? Je voulais faire chanter les espoirs…

Interview with Bruce Mather : La princesse blanche

Some memories of this production? It's my only opera, so it's an important part of my catalogue! What was the context of the commission? I had already written vocal music for Pauline Vaillancourt (Les grandes fontaines by Anne Hébert), so she reached out to me to put these Rilke poems to music. What were the…

Entrevue avec Joseph Saint-Gelais : Il suffit d’un peu d’air

Comment avez-vous pris part à l’aventure Chants Libres Joseph Saint-Gelais : Avec Pauline Vaillancourt et Renald Tremblay nous étions amis et passionnés par la création. Je partageais avec elle un grand intérêt pour la musique contemporaine. Nous avons donc assez naturellement eu envie de créer un organisme dédié à la création d’opéras. Quelle était la genèse…